• Laetitia Scocco

Gestion de crise avec la Spirale Dynamique, outil de systémique.

« À chaque étape de l’existence humaine, l’être humain adulte avance dans sa quête du Saint Graal, de la manière de vivre tel qu’il le souhaiterait. À chaque niveau de sa quête, il croit avoir trouvé la réponse aux problèmes de l’existence. Pourtant, à sa grande surprise, il est consterné de découvrir que la solution n’est pas celle qu’il avait trouvée. Chaque niveau le laisse déconcerté et perplexe. C’est tout simplement qu’à chaque fois qu’il a résolu un groupe de problèmes, il en trouve un nouveau à la place. Sa quête est sans fin. »

Il est normal d'avoir des problèmes, mais il ne l'est pas de les laisser devenir pathologiques.", nous dit Ichak Adizes.


Ainsi, à chaque transformation significative de nos conditions de vie, nous nous adaptons pour faire face aux nouveaux défis auxquels nous sommes confrontés et reconsidérons nos niveaux d'existence. Cette évolution obéit à une dynamique bien précise que l'on retrouve aussi bien chez les individus que dans les organisations, les cultures et les sociétés.


Issue des travaux du Professeur Clare W. Graves et validée par plus de 25 ans de recherches scientifiques et d'études sur le terrain, la Spirale Dynamique cartographie ce processus et ainsi

  • bâtit un modèle stratégique des niveaux d'existence présents dans une situation et de leurs interactions,

  • définit la nécessité ou non du changement,

  • planifie le changement le plus approprié prenant en compte l'ensemble des facteurs psychosociaux présents.


Mécanismes :

  • Chaque niveau d'existence comprend des aspects positifs et négatifs qui peuvent être soigneusement évalués ;

  • Les niveaux d'existence ne sont pas si distincts et tranchés et la Spirale Dynamique décrit des transitions entre les différentes étapes quand un niveau d'existence commence à se dissiper et le suivant à émerger ; par exemple le passage d'ORANGE à VERT suit l'enchaînement : ORANGE, ORANGE/Vert, Orange/VERT, VERT ;

  • Un niveau d'existence ne remplace pas son prédécesseur mais se rajoute à lui, ce qui fait qu'une personne peut manifester, dans un contexte donné, plusieurs niveaux d'existence dans des proportions variables.

Les différents niveaux :


  • BEIGE

AN-Beige : Ce thème est au fondement de la spirale, sans lui pas d’évolution possible. Il faut d’abord que l’homme ait satisfait ses besoins physiologiques primaires pour ensuite s’intéresser à d’autres problématiques. Comme le disait Jean de la Fontaine : « Ventre affamé n’a point d’oreilles. »

Dans l’Histoire de l’humanité, ce thème correspond à l’apparition des premiers hominidés sur terre. À l’heure actuelle, il ne reste plus sur la planète de populations vivant encore à ce niveau de la spirale. Quelques exemples de tribus aux Philippines (les Tasaday) et sur les îles Andaman se rapprochent du thème AN-Beige.

L’une de ces populations, les Jarawas des îles Andaman, ont ainsi survécu au tsunami de 2004 qui a touché l’Indonésie. Les Jarawas ont un mode de vie proche des chasseurs-cueilleurs de la Préhistoire et vivent éloignés du monde moderne. Quand la vague géante a touché les côtes, ils s’étaient déjà mis à l’abri sur les hauteurs : leur conscience primaire et leur lecture de la nature environnante leur avaient permis d’anticiper le tsunami.

À l’échelle d’un individu, le thème AN-Beige correspond à la période qui suit la naissance. Les seules préoccupations du bébé sont de satisfaire ses besoins primaires. Mais des adultes frappés par la vieillesse et la maladie peuvent eux-aussi revenir au niveau AN-Beige. Cela peut être le cas également de personnes soumises à des conditions de vie extrêmes (soldats sur les champs de bataille, réfugiés, survivants d’une catastrophe…etc.). Avec ces personnes aucune communication n’est possible tant que les besoins vitaux n’auront pas été satisfaits. Ce qui paraît assez logique.


  • VIOLET


BO-Violet : Une fois le ventre plein, l’homme regarde le monde qui l’entoure et prend peur, il se sent menacé par ce qu’il ne comprend pas encore : les tempêtes, les bruits nocturnes etc. Il ressent alors le besoin de se regrouper avec ses semblables. Pour les individus BO-Violet, l’appartenance à un groupe est primordiale. Le groupe assure la survie physique et psychique de l’individu. Les liens familiaux, l’enracinement dans une lignée, une communauté structurent toute la psyché des individus BO-Violet.

Les sociétés BO-Violet se caractérisent par l’importance des liens familiaux et l’omniprésence de la pensée magique (shamanisme, animisme, culte des ancêtres, etc.). Aujourd’hui, Edward Beck estime qu’environ 10% de l’humanité est dominée par le thème BO-Violet : ce sont des populations Inuit, indonésiennes, ou amérindiennes, comme par exemple les Wayuus de Colombie. Ces communautés sont menacées par notre monde moderne et les autres civilisations (dites développées) dominées par le thème ER-Orange.

Ce niveau de conscience correspond au développement du nourrisson entre un et quinze mois : période où l’enfant s’éveille et interpelle son entourage. L’objet emblématique de ce stade est le fameux doudou, objet transitionnel qui symbolise la protection du groupe et assure la sécurité affective du tout petit. Mais la pensée magique ne disparaît pas pour autant en grandissant : pour preuve le succès d’Harry Potter !

Vivre et travailler avec BO-Violet : il faut s’adapter à ces personnes en respectant et en acceptant leur culture et leurs traditions. D’autant plus que chez beaucoup d’entre nous ce thème est encore très présent. Qui ne place pas les relations familiales comme prioritaires dans sa vie ? Qui n’accorde pas d’importance à des fêtes comme Noël, les anniversaires, les mariages ? Ce thème se retrouve aussi chez les personnes superstitieuses (le fameux vendredi 13), ou celles qui croient aux médecines douces (homéopathie, Âyurveda, acupuncture) qui sont aussi des médecines traditionnelles enracinées dans la culture d’une société.


  • ROUGE


CP-Rouge : Le niveau Rouge correspond à la loi de la Jungle : le plus fort a raison. Pour les individus qui évoluent à ce niveau de conscience il est vital d’être fort, respecté et reconnu comme tel. Le CP-Rouge manque souvent d’empathie et ne se soucie pas de la conséquence de ses actes. Il vit dans l’immédiateté et veut assouvir ses besoins et ses désirs sans attendre. C’est le stade du chacun pour soi.

Avec CP-Rouge commence pour l’humanité le temps des empires : les Vikings, ces guerriers redoutables sont CP-Rouge. L’Empire romain en est un bon exemple également. Au XXIe siècle, environ 20% de la population mondiale est centrée en CP-Rouge. Il s’agit souvent de communautés vivant en Afrique et au Moyen-Orient. Chez les enfants, ce stade arrive vers 2 ans, quand l’enfant prend conscience de lui-même et cherche à s’affirmer : c’est la terrible période du NON.


  • BLEU

DQ-Bleu correspond à une période de réaction après CP-Rouge. En CP-Rouge l’agressivité et l’impulsivité créent une vie sociale difficile et violente. Quand les hommes sont fatigués de cette situation et aspirent à un plus d’ordre, ils passent en DQ-Bleu. Les deux se suivent. D’ailleurs, à l’échelle de la planète, DQ-Bleu et CP-Rouge ont coexisté : DQ-Bleu marque le début de la civilisation urbaine et de l’écriture, l’apparition des monothéismes, avant même l’apparition de l’Empire Romain et des Vikings.

En DQ-Bleu, l’individu se soumet à une Vérité Supérieure qui le dépasse et donne du sens à sa vie. Il peut s’agir d’une religion, d’une philosophie, d’une cause, ou d’une croyance même politique. L’individu obéit aux règles édictées par cette Vérité, il est prêt à lui sacrifier son existence dans l’espoir d’une récompense future.

À l’heure actuelle, DQ-Bleu est le niveau de conscience le plus représenté au monde, à égalité avec ER-Orange (chacun réunit environ 30% de la population mondiale). C’est le thème dominant du XXe siècle : le nazisme, le communisme, mais aussi les théocraties et certaines grandes causes sont DQ-Bleu. Cette étape correspond chez l’enfant à la période d’intériorisation des règles de vie en communauté, entre 3 et 6 ans.


  • ORANGE

ER-Orange : Ce thème est le mieux connu et le plus développé car c’est celui dans lequel nous évoluons tous les jours ! L’individu ER-Orange veut profiter de sa vie au maximum. Il cherche à éviter la violence et à maximiser son profit et son confort. Cela se traduit par une perte de spiritualité et une diminution des relations interpersonnelles et familiales : ER-Orange est avant tout un individu autonome et entreprenant. Il aime découvrir, apprendre et progresser.

Sans surprise, ce niveau de conscience apparaît donc avec la notion de progrès au moment de la Renaissance, mais c’est surtout lors de la Révolution Industrielle au XIXe siècle qu’il prend son envol en Europe et en Amérique du Nord. Aujourd’hui, il totalise 30% de la population humaine, à égalité avec DQ-Bleu. Les relations avec les autres niveaux de la Spirale ne sont pas faciles : CP-Rouge se sent agressé par lui et l’accuse d’impérialisme, DQ-Bleu lui reproche de sombrer dans l’hyper-individualisme et de perdre ses valeurs.


  • VERT


FS-Vert est un niveau de conscience en cours d’émergence. Il représente à peine 10% de la population mondiale et aucun pays ou région ne semble être centré sur ce thème pour l’instant. Ceux qui s’en rapprochent le plus sont les pays scandinaves, ou les groupes que les sociologues essaient d’étiqueter comme Créatif Culturel ou Génération X. L’adjectif vert est trompeur : tous les FS-Vert ne sont pas écolos, et tous les écolos ne sont pas FS-Vert.

Comme à chaque fois avec la transition d’un niveau de conscience à un autre, c’est le refus des excès et des problèmes générés précédemment qui entraîne un effet de bascule vers un autre stade de la Spirale. On s’aperçoit d’ailleurs à l’échelle de l’Histoire de l’humanité, que les cycles des niveaux de conscience s’accélèrent : BO-Violet et CP-Rouge ont duré des milliers d’années. ER-Orange aura eu un temps de domination beaucoup plus court, mais il aura eu un impact immense sur la planète, en comparaison des autres stades de la Spirale.

Les FS-Vert réagissent contre l’individualisme et la perte de sens du monde ER-Orange. Ils placent au cœur de leur vie la qualité de la relation et l’expression des émotions. Ils recherchent leur satisfaction personnelle et celle du groupe. Ce souci du lien se traduit par l’importance accrue des réseaux amicaux et le développement de certaines technologies : téléphone portable, réseaux sociaux, blogs etc.

  • Jaune et Turquoise

Les deux derniers thèmes sont apparus encore plus récemment et répondent à la fragilité de FS-Vert. FS-Vert est particulièrement fragile pour deux raisons : sa non-agressivité et sa tendance à la paralysie (à force de rechercher le consensus de tous, on finit par ne plus avancer du tout).

Un petit exemple pour illustrer les tensions existant entre thèmes et comment elles se manifestent :

« L’encyclopédie sur Internet Wikipédia est un travail collaboratif dans l’esprit de FS-Vert qui a donné des résultats de qualité et qui a connu un succès considérable. Cette réussite a immédiatement attiré des opposants venant des autres niveaux de la Spirale Dynamique : des personnes dominées par CP-Rouge s’amusent à effacer des articles ou à écrire n’importe quoi ; d’autres centrées en DQ-Bleu essayent d’imposer leurs croyances en modifiant les articles qui la contestent ; d’autres encore animés par ER-Orange réécrivent des articles pour faire leur publicité ou pour se donner un avantage compétitif. »

GT-Jaune et HU-Turquoise se trouvent au bout de la Spirale Dynamique et ne concernent qu’une poignée d’individus dans le monde. Leur description tient donc plus de l’hypothèse que d’une réalité vraiment observable. Ils sont d’autant plus difficiles à identifier, que, arrivés à ce stade de la Spirale, les individus semblent revenir aux premiers thèmes AN-Beige et BO-Violet : la question qui anime Jaune et Turquoise est en effet celle de la survie de la planète et de l’espèce humaine dans un monde très dégradé.

Le professeur Graves avait observé cette itération et considérait que la spirale amorçait ici une boucle. Cependant, les changements qu’il observait lui semblaient si considérables qu’il les comparait à un saut quantique (« quantum leap »). C’est ici que se joue l’avenir de l’humanité…


  • JAUNE

Un individu centré en GT-Jaune se soucie de l’état du monde sans pour autant sacrifier son intérêt personnel. Il est à la fois individualiste et ouvert sur le monde. Pour lui, la planète, les sociétés, les institutions et les entreprises : tout est un écosystème géant où les êtres humains sont interconnectés et interdépendants. Le bonheur de l’un fait donc le bonheur des autres.

Ce thème est apparu dans les années 1960-1970 et concerne moins de 5% de la population mondiale. Il s’agit le plus souvent d’adultes qui ont tour à tour vécu et rejeté les niveaux Orange et Vert. Ces personnes GT-Jaune sont peu visibles : elles ne se mettent pas en avant et la célébrité ne les intéresse pas ; elles ont conscience des autres niveaux de conscience présents en elles et n’hésitent pas à les utiliser quand la situation l’exige. Elles peuvent donc s’adapter à leur interlocuteur en DQ-Bleu ou BO-Rouge.


  • TURQUOISE


Dans son étude, le professeur Graves avait comptabilisé en tout et pour tout 6 personnes centrées en HU-Turquoise. Depuis, ses successeurs doutent même d’en avoir jamais rencontré. La description du modèle touche ici à sa limite, et à ce qui fait sa puissance : la Spirale Dynamique est aussi un outil de prospective pour imaginer l’humanité de demain.

Le niveau HU-Turquoise correspond donc à notre futur proche : devant les problèmes globaux de la planète, les individus prennent conscience de la complexité du monde et de la nécessité de passer par une approche collective. Ce thème marque aussi un retour prononcé de la spiritualité sous de nouvelles formes.

Un prochain article développera le management avec la spirale dynamique.


Source: http://www.spiraledynamique.com/Theorie/ et La Spirale Dynamique de Fabien et Patricia Chabreuil.



Votre coach, Laetitia.

Contact

Votre coach certifiée Laetitia Scocco

Tel: 07 68 14 43 33

arcthesisolutions@gmail.com

SIRET 823 549 092 000 18

Ses interventions de coaching se déroulent sur Paris et Versailles dans des lieux calmes et discrets. Un cabinet est mis à votre disposition uniquement sur Paris pour les séances de PNL et d'hypnothérapie.